Appui au sol,« Le ki de la terre » ?

Stéphane Benedetti  (me corrigera si j'ai déformé sa pensée !)  m'expliquait  (il y a quelques années déjà) à Béziers que cette expression symbolise notre ancrage au sol, au sens où nous prenons appui sur lui pour développer notre puissance.

J'ai isolé une entrée de Ikkyo sur Ai hanmi katate dori,  je l'ai ralentie pour que l'on imagine ce que peut signifier cette notion: le centre de gravité  trés bas, la colonne vertébrale, rectiligne posée au fond du bassin, lombaires souples, transmet la puissance (du sol)  pendant une expiration contrôlée, à condition que Tori ait anticipé sur l'action de Aite... Il s'agit pour nous d'apprendre à aligner notre squelette.

A chacun d'essayer... Le résultat  viendra de lui-même avec les heures de pratique, d'autant plus efficacement que la pratique sera joyeuse, sans but et globale ...

 

 Une vrai cours, mimé, sur la verticalité de l'être humain

Sensei mime les attitudes que nous devrions avoir pendant l'entraînement (je vous ai fait grâce de douze minutes!. Les caricatures stimulent notre imagination: le souffle dans le seika tanden, les genoux souples, la colonne en appui sur le bassin, les cervicales redressées sans raideur (la position du menton  est un excellent critère de réussite !), l'orientation et la largeur du champ visuel, une concentration sereine (qui n'a rien à voir avec une crispation mentale)....

 

 

Stéphane (à gauche),  en compagnie de Maître Tamura (à droite),  vit aujourd'hui en Espagne et diffuse l'Aikido à travers l'Europe, au sein de l'association Mutokukai.

 
 


L'Aikido de Tamura Senseï

Top