«Si l’intention est ....

  • d’attraper,
  • de faire une technique,
  • de passer un grade...

    Il n’y a plus de spontanéité, ce n’est plus de l’Aikido...»

Tamura Shihan

L'ensemble des «Kokyu Nage» relève de la spontanéité à laquelle Sensei se référait si souvent en parlant d'Aikido. Ceci implique queTori et Aite s'harmonisent sur un schéma pré établi qui permette aux corps de s'imprégner de la vacuité ( pour laquelle, il n'y a aucune préméditation )... quand notre esprit saura être vide, alors viendra la spontanéité !  heureusement qu'il n'est pas nécessaire de réussir pour continuer !...

 

 Les vidéos

    Kokyu nage
    Spontanéïté dans la pratique
    Jo dori ou Jo nage
    Jo nage - 2008 -
    Jo dori 1991
    Jo dori, 1976

 

 Kokyu nage

Dans ce kokyu nage, Sensei semble induire un déséquilibre par une légère rotation de son corps plutôt que par une entrée directe.. un peu comme pour tenchi nage ? Il indique aussi où placer le pied de contrôle. On devine sur la fin le même travail en tanto dori...

 

 

 Spontanéité...

Qu'il soit Tori ou Aite, Sensei montre la nécessité d'être présent dans chaque situation. On peut alors envisager le rôle de chacun : si aite bloque ou lache, il entraîne une réaction de Tori et vice versa, nous ne sommes plus en Aikido mais dans le conflit ! Il nous faut dépasser le faux problème de la  connivence, chacun apprend à être à l'écoute de l'autre à son rythme....

 
 
 

 Jo nage

Jo dori,  Jo nage, un travail identique, par delà les distinctions d'école

 

 

 Jo nage 2008

J'y vois  Sensei détendu et libre, qui feint - comme souvent- une brutalité  caricaturale...

 

 

 Jo dori 1991

On peut se rendre compte que la pratique d'aite et celle de tori sont complémentaires sinon identiques. Sensei semble insister sur la vigilance, l'un des fondements de sa pratique.

 

 

 Jo dori, 1976

A mains nues ou armées, la pratique est identique ! Repérer le déplacement du pied de Sensei, derrière le partenaire...

 
 


L'Aikido de Tamura Senseï

Top