Ma ai.......le sens de la distance et du temps

    Mai ai expliqué         Mai ai démontré        Taninzu Gake

 

Je privilégie  le regard  pour permettre à chacun de construire les images mentales qui guideront notre pratique. Ici, j'ai laissé le son, car Sensei  y explique et illustre simultanément (traduction de Stéphane Benedetti) le sens qu'il donne à sa recherche et qu'il souhaite transmettre...

Voir aussi à ce sujet le texte dans lequel Sensei explique ce qu'il appelle «les fondations»

 

   Mai ai expliqué par Sensei lui-même !

 

 Mai ai démontré

1991, en Hollande, Sensei montre l'évolution du Ma ai. Son doigt indique de laisser passer le partenaire - l'espace et le temps changent - Tori reste maître de la situation et conduit aite jusqu'à l'endroit et au moment favorables où il applique la technique sans brutalité ni dérangement, (j'ai envie d'écrire dans la logique des choses) C'est probablement le sens du Ai de Aikido !? Passer en grand écran permet de remarquer ces gestes au ralenti...

 

    Taninzu gake, l'excellence du Ma aï

Cette séquence dédiée à Taninzu Gake ( trop souvent appelé "randori") pourrait permettre d'imaginer la notion de  Ma Aï : Senseï se déplace en permanence ! Il a même la spontanéité de retenir l'un de ses partenaires en danger de blesser les pratiquants en seïza, tout en poursuivant son action !
Dans le même esprit, le Fondateur disait qu'en Aïkido, il n'y avait ni temps, ni espace, ni adversaire  !!!
Le ninin dori du début illustre l'efficacité du geste juste : celui qui se produit où et quand il est nécessaire... Merci Senseï !
Jean-Luc Fontaine me le disait déjà quand il me poussait à aller à Bras : « Ne regarde que ses pieds, le reste tu sais le faire » !
 

 
 


L'Aikido de Tamura Senseï

Top